Brexit : la France gagne l’Autorité bancaire européenne mais rate  l'agence européenne du médicament

Brexit : la France gagne l’Autorité bancaire européenne mais rate l'agence européenne du médicament

COCORICO – L'agence bancaire européenne, qui quittera Londres à la suite du Brexit, s'installera finalement à Paris. C'est ce qu'ont décidé, ce lundi, les ministres de 27 pays européens lors d'un tirage au sort face à Dublin. Une victoire à laquelle a rapidement réagi Emmanuel Macron. En revanche, Lille n'a pas obtenu l'implantation de l'agence européenne du médicament.

Conséquence directe du Brexit, les instances européennes installées au Royaume-Uni sont petit à petit redistribuées en Europe. Alors que la candidature de Lille pour accueillir l'Autorité européenne du médicament a échoué ce lundi, la ville de Paris a en revanche célébré une victoire. La capitale a en effet été choisie pour héberger l’Autorité bancaire européenne (EBA), qui va devoir quitter Londres d'ici mars 2019.


L'agence bancaire, qui compte 170 employés, avait suscité huit candidatures, dont celles de Luxembourg, Bruxelles, Varsovie ou Vienne. Selon une source diplomatique de l’AFP, la capitale française est sortie vainqueur face à Dublin après un tirage au sort. Les deux villes avaient enregistré le même nombre de voix au troisième tour de vote, auquel participaient des ministres des 27 pays qui resteront dans l'Union. Paris (34 points), Francfort (32 points) et Dublin (28 points) étaient arrivées en tête au premier tour de scrutin. Francfort a finalement été éliminée au second tour avec seulement 4 voix, contre 10 pour Paris et 13 pour Dublin.


Dans un tweet ce lundi soir, Emmanuel Macron s'est dit "heureux et fier pour notre pays". "C'est la reconnaissance de l'attractivité et de l'engagement européen de la France", déclare-t-il par ailleurs.

Défaite de Lille pour le médicament : Aubry et Bertrand pas contents

De son côté, l'Autorité bancaire européenne a réagi favorablement à cette nouvelle dans un court communiqué. "C'est une importante décision pour l'Autorité qui garantit une continuation sans accrocs de ses activités, tout en rassurant les équipes actuelles et futures sur le nouveau siège et en mettant fin à une période d'incertitude", salue-t-elle. 


La défaite de Lille, préférée à Amsterdam pour l'agence européenne du médicament, a en revanche déclenché les critiques de Martine Aubry, la maire de la ville, et de Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France, contre Emmanuel Macron.  Dans un communiqué commun, ils ont dit regretter  "le soutien tardif et timide" du chef de l'Etat. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Brexit : goodbye Great Britain

Plus d'articles

Sur le même sujet