Brexit : un document accuse la France d'agir dans l'ombre pour affaiblir la city de Londres

Brexit : un document accuse la France d'agir dans l'ombre pour affaiblir la city de Londres

ÉCONOMIE
DirectLCI
CLASH - Un mémo signé de la main d’un ancien ministre britannique affirme que la France agit dans l’ombre du Brexit afin de profiter de la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne. Le but serait de détériorer la position dominante de la City de Londres.

La France travaillerait-elle en sous-main pour affaiblir son voisin d’outre-Manche ? C’est en tout cas ce qu’affirme un memo révélé par le Mail on Sunday, signé de la main de Jeremy Browne, ancien ministre du gouvernement Cameron et représentant mandaté par la City de Londres. La situation est claire selon lui : Paris et le secteur financier français se réjouissent du Brexit et œuvrent même pour une détérioration plus importante de la position de Londres.


Selon le document, Jeremy Browne est parvenu à ce constat après avoir rencontré des dirigeants de banque, des responsables politiques et des diplomates français. "Ils sont absolument clairs quant à leurs objectifs : l’affaiblissement du Royaume-Uni", écrit-il. "La France voit le Royaume-Uni et la City de Londres comme des adversaires, pas comme des partenaires".

Chaque pays, assez logiquement, guette les opportunités que le Brexit offre mais les Français vont plus loinJeremy Browne

Destiné au ministère britannique des Finances et aux députés, le mémo décrit sa rencontre avec le gouverneur de la banque centrale française comme " la pire (qu’il) a eu dans L’Union européenne. Ils sont en faveur du Brexit le plus dur possible. Ils veulent des perturbations. Ils cherchent activement la désagrégation des services financiers".


"Chaque pays, assez logiquement, guette les opportunités que le Brexit offre mais les Français vont plus loin", poursuit Jeremy Browne. "Ils sont heureux de voir des effets préjudiciables à la City de Londres même si Paris n’en bénéficie pas". Selon lui, cette avidité néfaste n’est pas le fait du seul secteur financier  ou de quelques individus mais "le comportement collectif de toute la France devenue plus gourmande et plus ferme avec l’élection de Macron".

En vidéo

JT 20H - Brexit : la France fait les yeux doux aux exilés de la City

HSBC va déplacer 1 000 emplois de Londres à Paris

Vendredi, le gouvernement français a présenté de nouvelles mesures destinées à attirer les acteurs de la City de quitter Londres pour s’installer à Paris. Depuis l’annonce du Brexit, seul la banque HSBC a prévu de s’installer en France, avec 1 000 emplois déplacés. Dublin (Irlande), Francfort (Allemagne) ou Luxembourg sont les pôles les plus attractifs pour attirer les banques installées pour le moment à Londres.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter