Bruxelles vs Paris : la passe d'armes sur le budget 2015 en 3 dates

Bruxelles vs Paris : la passe d'armes sur le budget 2015 en 3 dates

CASSE-TÊTE BUDGÉTAIRE – Alors que François Hollande a indiqué vendredi 24 octobre que la France allait répondre au courrier de la Commission européenne sur son projet de budget 2015, metronews a compilé les principales dates de cet affrontement sur les engagements budgétaires de Paris.

C'est une nouveauté qui n'est pas sans conséquence. Depuis l'an dernier, la Commission européenne dispose d'un droit de regard sur les budgets des pays de la zone euro. Bruxelles peut même exiger des changements s'ils ne sont pas conformes aux objectifs de déficit ou aux recommandations économiques adressées aux Etats au printemps. Si la Commission constate des manquements graves, elle peut demander au Parlement du pays concerné de lui présenter un projet de budget révisé.

Alors que le gouvernement français a présenté le 1er octobre son projet de budget pour 2015, prévoyant une très légère baisse du déficit budgétaire, à 4.3 % du PIB après 4.4 % cette année et repoussant à 2017 au lieu de 2015 son objectif de réduction du déficit sous la barre des 3 %, les manquements budgétaires de Paris n'ont pas manqué d'énerver Bruxelles. Metronews fait le point sur ce conflit en trois dates.

3 octobre – Le projet de budget français retoqué par Bruxelles ?
Le compte n'y est pas. La France risque d’être contrainte par la Commission européenne de revoir son projet de budget 2015, qui prévoit un net dérapage des finances publiques, indique le 3 octobre une source européenne à l’AFP, confirmant une information du Figaro. "Il y a une forte probabilité pour qu’il soit rejeté, ce qui va accentuer les tensions entre la France et l’Allemagne" , confie alors cette source.

EN SAVOIR + >> Budget 2015 : pourquoi Bruxelles pourrait dire non à la France

19 octobre – Emmanuel Macron "totalement sûr" que Bruxelles n'émettra pas d'avis négatif
C'est comme s'il n'y avait aucun souci, ou presque. Le 19 octobre, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron s'est déclaré convaincu que la Commission européenne n'opposera pas son veto au budget 2015 de la France malgré le non-respect de ses engagements européens. "Je suis totalement sûr, à ce stade, qu'il n'y aura pas d'avis négatif de la Commission parce que nous ne nous mettons pas dans cette situation", déclare-t-il lors de son passage au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro.

24 octobre – François Hollande contraint de répliquer
C'est une lettre qui aurait pu être publiée par l'Elysée, mais qui l'a été par Mediapart . Le pure-player dévoile vendredi le contenu de la lettre envoyée par Bruxelles à Michel Sapin. Un papier de quelques lignes exhortant Paris à respecter ses engagements budgétaires que François Hollande a choisi de ne pas rendre public, contrairement à l'Italie. Une décision contestée, y compris par certains socialistes. Cinq députés PS, dont la rapporteure générale du Budget Valérie Rabault, demandent ainsi à François Hollande que la lettre soit "immédiatement publiée", rapporte l'AFP.

Contraint de réagir devant la polémique, le président de la République indique en fin de journée que la France allait répondre au courrier et espéré que le pays, ayant fait "ce qu'il avait à faire", ne recevrait pas de nouvelles lettre de Bruxelles.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : près de 6.000 nouveaux cas positifs en 24H

EN DIRECT - "Il va falloir qu'il se calme" : Jean-Michel Blanquer réplique aux attaques d'Eric Zemmour

VIDÉO - Jean-Michel Blanquer réagit au phénomène "Squid Game" : "Ne laissez pas les enfants seuls devant les écrans"

VIDÉO - Texas : les images spectaculaires du crash d'un avion avec 21 personnes à bord, toutes rescapées

REVIVEZ - PSG-Leipzig : bousculé, le PSG s'en sort grâce à Mbappé et Messi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.