Être propriétaire d'une voiture, un luxe qui peut vous coûter cher...

DirectLCI
ECONOMIE - L’Automobile Club Association révèle chaque année le budget global des automobilistes. Et il ne cesse d'augmenter. Ainsi, en 2017, le budget moyen annuel atteint 6.063 euros, soit une hausse de 3,1%.

Être propriétaire d'une voiture n'a jamais coûté aussi cher. C'est le constat imparable de l'Automobile Club Association (ACA) qui révèle chaque année le budget global des automobilistes. Ainsi, pour les heureux propriétaires d'une Clio essence - le modèle le plus vendu chez Renault - le budget atteint 6063 euros en 2017, soit une hausse de 3,1% en un an. 

Il comprend l’achat, l’assurance, l’entretien, les réparations, le parking, le carburant, et les péages. "Ce budget a encore augmenté l’an dernier", alerte dans Le Parisien Didier Bollecker, le président de l’ACA. "De 3 % à 4,6 % selon les modèles passés à la loupe par nos experts. C’est trois à quatre fois la hausse de l’inflation". 

Carburant, entretien, assurance...

Selon cette étude, ce sont les dépenses en carburant qui augmentent la note en 2017 : +11,4% pour le diesel, +6% pour l’essence, à cause notamment de la hausse des taxes. Le propriétaire d’une Clio essence débourse donc 903 euros à l’année en carburant. 


L’entretien du véhicule fait aussi mal au portefeuille. Pour faire une vidange ou changer des pièces détachées, les prix grimpent. +3 à 4% en fonction des marques. Comptez par exemple 840 euros pour l’entretien de notre fameuse Clio essence. 

Il faut encore ajouter les assurances, qui ont augmenté et atteignent près de 2% cette année. 

Les pouvoirs publics pensent qu’en rendant le coût de la voiture exorbitant, on incitera les automobilistes à s’en passer. C’est une erreurDidier Bollecker, président de l'Automobile Club Association

"Les pouvoirs publics pensent qu’en rendant le coût de la voiture exorbitant, on incitera les automobilistes à s’en passer. C’est une erreur", renchérit Didier Bollecker dans Le Parisien. "Ce n’est pas comme ça qu’on les fera adhérer aux principes d’une mobilité plus responsable". 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter