Burberry va arrêter de détruire ses invendus

Burberry va arrêter de détruire ses invendus

L'ECO - Au lieu de détruire ses stocks d'invendus, Burberry a décidé de les donner à des associations. De quoi faire une petite révolution dans le monde du luxe.

Le secteur du luxe est un grand habitué de la destruction des stocks invendus. Rien qu'en 2017, la marque britannique Burberry a détruit 20 000 de ses fameux trench-coats et ses produits de beauté, le tout estimé à 30 000 euros. Cette année 2018, elle a décidé de mettre fin au gaspillage et de ne plus utiliser de fourrure dans ses collections. Cette démarche est une réponse aux valeurs éthiques auxquelles une certaine génération de clientèle, les Millenials, est attachée. Elle est aussi l'occasion, pour une marque en perte de vitesse, de faire un bond en avant.

Ce vendredi 7 septembre 2018, Claire Fournier, dans sa chronique "L'éco", nous parle du passage de Burberry en mode éthique. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 07/09/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

La Matinale

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EN DIRECT - Covid-19 : l'Allemagne se donne la possibilité d'imposer des couvre-feux

Covid-19 : la pandémie à un point "critique", alerte l'OMS

Lire et commenter