Carlos Ghosn : frictions autour de sa rémunération

DirectLCI
L'ECO - Le PDG de Renault pourrait quitter la direction générale du groupe avant la fin de son mandat, mais prévoit néanmoins de rester président du conseil d'administration.

A quelques heures de l'Assemblée générale de Renault, ce vendredi, Carlos Goshn s'apprête une nouvelle fois à être chahuté sur sa rémunération. L'Etat français, qui détient 15% du capital, prévoit notamment de voter contre son salaire de 7,4 millions d'euros au titre de 2017, mais pour le renouvellement de son mandat. Notons qu'après un rejet de sa rémunération par l'AG en 2016, le PDG du groupe a accepté de la réduire de 30% en 2018, selon les conditions de Bercy. Quid de sa feuille de route pour les prochaines années ?

Ce vendredi 15 juin 2018, Claire Fournier, dans sa chronique "L'éco", nous parle de la rémunération de Carlos Ghosn qui sera abordée à l'Assemblée générale du groupe. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 15/06/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter