Carlos Ghosn : frictions autour de sa rémunération

Carlos Ghosn : frictions autour de sa rémunération

L'ECO - Le PDG de Renault pourrait quitter la direction générale du groupe avant la fin de son mandat, mais prévoit néanmoins de rester président du conseil d'administration.

A quelques heures de l'Assemblée générale de Renault, ce vendredi, Carlos Goshn s'apprête une nouvelle fois à être chahuté sur sa rémunération. L'Etat français, qui détient 15% du capital, prévoit notamment de voter contre son salaire de 7,4 millions d'euros au titre de 2017, mais pour le renouvellement de son mandat. Notons qu'après un rejet de sa rémunération par l'AG en 2016, le PDG du groupe a accepté de la réduire de 30% en 2018, selon les conditions de Bercy. Quid de sa feuille de route pour les prochaines années ?

Ce vendredi 15 juin 2018, Claire Fournier, dans sa chronique "L'éco", nous parle de la rémunération de Carlos Ghosn qui sera abordée à l'Assemblée générale du groupe. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 15/06/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

Les Matins LCI

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Femme de ménage, j’ai plusieurs employeurs, lequel va me verser la prime de 100 euros ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.