Carrefour va supprimer 2400 postes en France

DirectLCI
EMPLOI - Le groupe Carrefour, en difficultés, annonce ce mardi la suppression de 2400 postes en France via un plan de départs volontaires.

Les craintes des syndicats se sont concrétisées. Carrefour a annoncé mardi la suppression de 2400 postes via un plan de départs volontaires. Les postes concerneront les sièges du groupe en France, qui comptent environ 10.500 personnes. Une taille "démesurée" par rapport à la concurrence, a estimé lors d'une conférence de presse le PDG du groupe Alexandre Bompard, pour qui "Carrefour n'a pas suffisamment évolué avec ses clients". Le géant de la distribution compte au total environ 115.000 salariés en France, pays qui représente près de la moitié de son chiffre d'affaires.


Le PDG a précisé que le groupe n'avait "aucun projet de fermeture d'hypermarchés en France", mais va "passer cinq magasins en location-gérance". "La pérennité de nos hypermarchés exige une modification de leur modèle de gestion", a-t-il affirmé.


Dénonçant la "méthode" du groupe, les syndicats s'inquiètent de conséquences bien plus lourdes pour l'emploi. "On est sur quelque chose de bien plus vaste que ce qui est annoncé, Carrefour continue d'avancer masqué", estime Michel Enguelz (FO). Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a affirmé mardi que "l'Etat sera très vigilant sur l'accompagnement de chaque salarié" touché par le plan.

L'adieu aux anciens magasins Dia

Carrefour va également se séparer de 273 magasins de proximité anciennement Dia mais passés sous sa propre enseigne, qui emploient 2.100 personnes mais affichent d'importantes pertes. Le distributeur espère trouver des repreneurs et, pour les magasins qui fermeront, M. Bompard ambitionne de pouvoir proposer "au moins" à la moitié des collaborateurs des "offres attractives" de reclassement.


Dans un communiqué, le groupe précise les contours de son plan de transformation pour faire face à une mauvaise passe économique. Carrefour s'est fixé un objectif de 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires dans le commerce en ligne alimentaire et une part de marché supérieure à 20% en France d'ici à 2022. Carrefour veut également presque quadrupler son chiffre d'affaires dans le bio à 5 milliards d'euros en 2022, et ouvrir au moins 2.000 magasins de proximité dans les cinq prochaines années.

Plus d'articles

Sur le même sujet