CARTE - Covid-19 : où se trouvent les sites français de production de vaccins ?

CARTE - Covid-19 : où se trouvent les sites français de production de vaccins ?

CARTE - Plusieurs sites français vont contribuer à la fabrication des différents vaccins contre le Covid-19. Quand débuteront-ils la production ? Pour quels vaccins ? On fait le point.

Une nouvelle étape pour la vaccination contre le Covid-19. Alors que les livraisons arrivent au compte-goutte sur le territoire, et que le président de la République Emmanuel Macron ne cesse d'appeler à l'accélération de la campagne vaccinale, plusieurs usines françaises vont contribuer à la fabrication des doses.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

C'est notamment le cas du site Corden Pharma, à Chenôve, en Côte-d'Or. "Il participe déjà à la fabrication de vaccins ARN messager pour Moderna", note le commissaire européen Thierry Breton dans les colonnes du Parisien. Un autre site va ouvrir ses portes à compter du mercredi 7 avril. Située en Eure-et-Loir, l'usine Delpharm s'occupera du conditionnement du vaccin le plus administré en France, Pfizer/BioNTech. Quelques semaines plus tard, d'ici fin avril, le site de Recipharm, à Monts (Indre-et-Loire), permettra, lui, d'accélérer la mise en flacon du vaccin Moderna.

250 millions de doses produites en France cette année

La France compte aussi anticiper. Le vaccin développé par CureVac n'est pas encore autorisé par l'Agence européenne du médicament, mais deux usines du pays se préparent déjà à contribuer à sa production. En cas de feu vert du régulateur européen, qui pourrait intervenir dans les prochaines semaines, les sites Fareva de Val-de-Reuil (Eure) et d'Idron (Pyrénées-Atlantiques) participeront au conditionnement du troisième vaccin à ARN messager, après Pfizer et Moderna.

Lire aussi

En septembre, ce sera au tour de Sanofi d'entrer dans la danse. Le laboratoire français, qui travaille toujours à l'élaboration de son propre vaccin contre le Covid-19, participera à la formulation et au remplissage des flacons pour Johnson & Johnson, dont les premières doses doivent arriver en France mi-avril.

Au total, "au moins 250 millions de doses" seront produites en France en 2021, assure la ministre déléguée chargée de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher. Elles ne seront toutefois pas toutes destinées à la population française, mais réparties aux pays membres de l'Union européenne, comme depuis le début de la campagne vaccinale.

L'économie vous intéresse ? Alors découvrez le podcast de l'émission "Perri Scope"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY

Tous les jours, Pascal Perri reçoit les meilleurs experts, économistes, chefs d'entreprise, représentants du monde du travail pour des conversations économiques éclairées et des échanges respectueux mais sans concession.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter