Chambres de bonne à Paris : 85% sont inoccupées, comment cela pourrait changer

Chambres de bonne à Paris : 85% sont inoccupées, comment cela pourrait changer

À Paris, sur les 114 400 chambres de bonne, 85% demeurent inoccupées. Soit un million de m2. La mairie aimerait les récupérer et les regrouper pour en faire des logements sociaux. Pour inciter les propriétaires à louer ces petits espaces, une aide a été mise en place. Mais comme Sandrine, les Parisiens sont nombreux à ne pas avoir attendu pour investir. L'idée ? Transformer les mètres carrés inhabités en de grands appartements sous les toits de Paris.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : Véran confirme "des mesures supplémentaires" si le virus continue sa progression

Covid-19 : l'Espagne n'a plus les moyens de reconfiner

Paris : Yuriy, 15 ans, roué de coups et laissé pour mort, ses agresseurs recherchés

Confinement : pourquoi le gouvernement prend son temps

EN DIRECT - Covid-19 : un million de vaccinés en France, toujours plus de 25.000 personnes hospitalisées

Lire et commenter