Changement d'heure : dimanche, pensez à avancer vos montres

Changement d'heure : dimanche, pensez à avancer vos montres

ECONOMIE
DirectLCI
HEURE D'ETE – La France, ainsi que tous les pays de l'Union européenne, avanceront leurs horloges d'une heure dans la nuit de samedi à dimanche. Mais ce passage à l'heure d'été est-il toujours pertinent ? Même Bruxelles s'interroge.

Les dormeurs de France et d'Europe vont perdre une heure de sommeil dans la nuit de samedi à dimanche. Ainsi à deux heures, il sera trois heures. S'il est appliqué par l'ensemble des Etats de l'Union européenne depuis 1998, ce changement d'heure est de plus en plus contesté . Bruxelles se pose même la question de son bien-fondé.

Lorsque ce système est mis en place en France en 1976, l'objectif est de faire correspondre les heures d’activités avec celles d’ensoleillement, en raison de la flambée des prix de l’énergie. "En France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées", dit à l'époque le fameux slogan. Mais l'utilité économique de ce changement d'heure est aujourd'hui mise en doute. Une étude a d'ailleurs été lancée cette année par la Commission européenne pour en examiner l'impact. Les conclusions ne sont pas attendues avant la rentrée prochaine mais son vice-président, Siim Kallas, estime dores-et-déjà que le bilan du dispositif est "probablement neutre" en matière d’économies d’énergie.

"Ce système n'a que des inconvénients"

Le gouvernement français, lui, estime que le bilan économique est honorable. Selon le ministère de l'Ecologie, le changement d’heure a permis d’économiser 440 GWh en éclairage en 2009, soit la consommation de 800.000 ménages. Mais avec l'usage des lampes à basse consommation, obligatoires depuis 2012, le bénéfice paraît de plus en plus symbolique. "En une heure d'éclairage, nous consommons beaucoup moins d'électricité qu'auparavant, les économies deviennent minimes", avance pour metronews Eléonore Gabarain, présidente de l'Association contre l'heure d'été double (Ached).

Autre conséquence souvent pointée du changement d'heure, ses effets sur la santé . Evoqué à ses débuts comme un simple décalage horaire, il pourrait en fait avoir des effets plus importants sur les organismes. "Au niveau des risques potentiels sur les humains et même les animaux, il semblerait qu’il existe un temps d’adaptation", reconnaît Siim Kallas dans un courrier à l'Ached. Pour Eléonore Gabarain, pas de doute, les conséquences sont bel et bien néfastes sur les rythmes biologiques. "Cela provoque des troubles du sommeil , qui peuvent être responsables d'une moindre efficacité au travail, de difficultés de concentration et même d'accidents. Ce système n'a que des inconvénients."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter