Chômage : le gouvernement promet 10 millions d'euros au secteur touristique, frappé par les attentats

ECONOMIE
EMPLOI - La courbe du chômage repart à la hausse au mois d’août et le secteur de l’hôtellerie est particulièrement impacté par les conséquences des attentats, qui ont fait chuter la fréquentation touristique. Le gouvernement a annoncé un geste.

La courbe du chômage repart à la hausse au mois d’août, et ce n’est sans doute pas le secteur de l’hôtellerie qui va améliorer la tendance. Depuis les attentats de novembre dernier, les touristes se font de plus en plus rares et cela se ressent dans les comptes : -20% de baisse de chiffre d'affaires en moyenne au mois d’août à Paris. L'estimation est réalisée par le syndicat des indépendants, GNI. Pour exemple, dans un restaurant parisien, tout est prêt, mais les tables, elles, sont vides. "On a essayé d'amortir le choc de différentes manières, en envoyant nos salariés en formation, en utilisant le chômage partiel. Aujourd'hui, ces mesures ne suffisent plus.  Ça ne peut que détruire l'emploi", affirme Laurent Fréchet, restaurateur, groupement national des indépendants. 

10 millions d'euros pour faire revenir les touristes

Cette baisse s'est encore accrue depuis l'attentat de Nice. Sur la Côte d'Azur, le taux d'occupation des hôtels a chuté en quelques jours seulement de 5 à 10%. Pour remédier à ces mauvais chiffres, le gouvernement a annoncé débloquer 10 millions d'euros pour promouvoir la destination France et faire revenir ses touristes qui s'éloignent de l'Hexagone. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La baisse du chômage, promesse risquée de Hollande

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter