Chômage : les sombres prévisions de l'Unédic pour 2017

Chômage : les sombres prévisions de l'Unédic pour 2017

EMPLOI – Après une embellie en 2016, le taux de chômage devrait repartir à la hausse à partir de 2017, estime l’Unédic mardi. Une hausse liée notamment au Brexit et au ralentissement des contrats aidés.

La fameuse inversion de la courbe tant espérée par François Hollande pourrait s'avérer éphémère.  Le récent recul du chômage en France ne devrait pas durer, estime l’Unédic. Si dans ses prévisions financières publiées mardi, l’organisme en charge de gérer l’assurance-chômage prévoit 124.000 chômeurs de moins en 2016 en métropole, ce nombre repartira à la hausse l'an prochain, avec 79.000 personnes sans emploi de plus selon ses calculs. 

Le taux de chômage passerait ainsi de 9,6% en métropole mi-2016 à 9,4% en fin d'année. Il remonterait ensuite à 9,5% fin 2017, stagnerait en 2018 et atteindrait de nouveau 9,6% de la population active fin 2019. Selon l’Unédic, les causes de cette remontée du chômage sont à chercher dans le ralentissement de croissance qui devrait accompagner l’incertitude que fait peser le Brexit sur l’économie. Se basant sur le consensus des experts, l’Unédic estime le taux de croissance à 1,2% en 2017, contre 1,5% prévu par le gouvernement. 

Plus de 41 milliards d’euros de dette en 2019

A cela s’ajoute le "ralentissement des politiques publiques d'emploi", notamment une "stabilisation des contrats aidés" et "la fin de la montée en charge" du Pacte de responsabilité, estime encore l’organisme. Dans ce contexte, les créations nettes d'emplois (+ 109.000 en 2017, dont 76.000 dans le privé) ne suffiraient plus à compenser la progression de la population active.

Conséquence, l'Unédic devrait perdre 4,3 milliards en 2016, puis 3,8 milliards en 2017, et cumuler au final une dette de 33,8 milliards d'euros fin 2017. Cette dernière atteindrait ensuite 37,8 milliards en 2018 et 41,4 milliards d'euros en 2019. Bien au-delà des quelque 35 milliards de recettes annuelles du régime. 

VIDÉO - Analyse : François-Xavier Pietri, le spécialiste économie de TF1, donne son avis sur la "douche froide de l'Unédic" :

En vidéo

La dette de l’assurance chômage explosera en 2017

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

Yvelines : "menacée" après un cours sur l'évolution illustré avec une image de Soprano, une enseignante "exfiltrée"

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 18 janvier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.