Chômage : pourquoi une inversion de la courbe paraît "difficile"

ECONOMIE
DirectLCI
Malgré un premier trimestre encourageant (+0,7%), la croissance est restée nulle en France ces trois derniers mois. Céline Antonin, économiste à l'OFCE et spécialiste de la zone euro, a expliqué sur LCI qu'une baisse de la courbe du chômage semblait illusoire d'ici la fin de l'année.

Sur le même sujet

Lire et commenter