Côte-d’Or : des prix en forte hausse pour les fruits d’été

ÉCONOMIE
DirectLCI
Cette année, les fruits d’été se font plus rares sur les étals de Beaune. Car, les récoltes ont été catastrophiques à cause des pluies de printemps. Certains producteurs ont donc dû augmenter leurs prix : les abricots coûtent en moyenne 15% de plus que l’année dernière, 7% pour les fraises.

Sur le même sujet

Lire et commenter