Voyage et Covid : les Seychelles, la Russie et la Namibie passent sur "liste rouge"

Voyage et Covid : les Seychelles, la Russie et la Namibie passent sur "liste rouge"

TOURISME - Gabriel Attal a annoncé mercredi 23 juin l'ajout de la Namibie, des Seychelles et de la Russie sur la liste des pays où la circulation du virus est jugée active et où des variants préoccupants sont présents.

En sortie du Conseil de défense, le porte-parole du gouvernement a ajouté trois pays à la "liste rouge" qui contraint la circulation vers ces territoires. Au vu de la situation en Namibie, aux Seychelles et en Russie, l'accès à la France en provenance de ces pays reste presque exclusivement réservé aux ressortissants français avec motif impérieux. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Lors de sa conférence de presse, Gabriel Attal a justifié le cas de la Russie en rappelant que le variant Delta était à l'origine d'une vague épidémique à Moscou. Mardi, près de 2000 personnes ont dû être hospitalisées dans la capitale russe. Le maire de la ville multiplie les mesures de restrictions depuis la mi-juin pour contrer cette explosion de cas liée au variant Delta. Il représente désormais près de 90% des contaminations dans la capitale russe.

Une reprise épidémique a également été enregistrée ces derniers jours en Namibie, où le variant Delta a aussi été repéré, et aux Seychelles, alors même que plus de 60% de la population a été vaccinée avec des doses Sinopharm et AstraZeneca. 

Le protocole des "pays rouges"

Pour entrer sur le territoire français d'un pays "rouge", un test PCR ou antigénique de moins de 48 heures doit être fait avant l'embarquement, un test antigénique sera systématiquement réalisé à l'arrivée et une quarantaine obligatoire devrait être conservée de 7 ou 10 jours suivant si les personnes sont vaccinées ou non. 

Les pays dits "rouges" sont les pays où la circulation du virus est considérée comme active et où des variants préoccupants sont présents. En plus des trois pays annoncés par Gabriel Attal, l'Afrique du Sud, l'Argentine, Bahreïn, le Bangladesh, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, l'Inde, le Népal, le Pakistan, le Sri Lanka, le Suriname, l'Uruguay, le Paraguay, l'Afghanistan et les Maldives sont déjà dans cette catégorie. 

Lire aussi

"On adapte nos règles en fonction du développement de la menace, si des mesures sont à prendre pour d'autres pays, évidemment que nous les prendrons, à ce stade, je n'ai pas d'information à vous communiquer", a répondu Gabriel Attal à une question sur la possible extension de ce dispositif au Royaume-Uni. Malgré le constat d'une recrudescence de cas dans ce pays, celui-ci est toujours considéré dans la catégorie "orange". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours d'école ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.