Crise agricole : les agriculteurs ne se désarment pas dans le Morbihan

DirectLCI
Depuis la semaine dernière, les agriculteurs du Morbihan réclament de meilleurs prix pour leurs produits et veulent alerter sur leurs difficultés qu'ils rencontrent au jour le jour. Du côté d'Arzal, 150 tracteurs ont pris le contrôle de la N165. Ils ont affiché la ferme intention de rester sur place, dénonçant "la poudre aux yeux" lancée par le gouvernement. Une exploitation agricole sur cinq est au bord de la faillite. De fait, ils attendent bien plus que de l'argent.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter