Crise agricole : rien ne va plus pour la filière porcine

DirectLCI
En France, la plupart des 12.000 exploitations porcines travaillent à perte depuis 2006, d'où le fait que la filière est la plus endettée de l’agriculture française. L'endettement moyen est de 180.000 euros mais les dettes d'un élevage porcin atteignent 400.000 euros. Aujourd'hui, ils ne travaillent plus que pour rembourser et doivent jongler avec les nombreuses contraintes administratives.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter