Crise en Guyane : le gouvernement déplore "l’invective, l’outrance et l’approximation" de certains candidats

ÉCONOMIE

Toute L'info sur

La crise en Guyane

GREVE GENERALE – La situation est toujours tendue en Guyane, où de nombreux syndicats appellent à une grève générale. Le territoire français est en proie à une crise sociale d’une ampleur inédite. Dans un communiqué publié ce dimanche, les ministres de l’Intérieur et des Outre-mer dénoncent l"instrumentalisation politique" de la grogne.

Ils restent au sol. Le vol AF852 Paris-Cayenne, qui devait partir dimanche de l'aéroport d'Orly  à 10h20 et le même vol lundi à 10H15 ont tous deux été  annulés. La crise sociale qui paralyse la Guyane depuis plusieurs jours a poussé la compagnie Air France a annuler tous ses vols à destination du département français. "Nous ne pouvons pas assurer ces vols pour des raisons opérationnelles", a  expliqué le porte-parole, évoquant notamment des problèmes sur place  d'approvisionnement des appareils en carburant et des difficultés de  circulation au sol. 

La ministre des Outre-Mer, Ericka Bareigts a assuré ne pas avoir "peur"

Malgré l'envoi samedi d'une délégation interministérielle en Guyane, le  principal syndicat local, l'UTG, a lancé un appel à la grève générale pour  lundi, pour réclamer un plan d'investissement massif et une amélioration de la  prise en charge sanitaire, éducative et sécuritaire dans ce territoire  d'Outremer.

La ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, qui n'est pas partie avec la  délégation interministérielle, a assuré dimanche qu'elle n'avait pas "peur" de  se rendre en Guyane mais remis une visite quand les conditions pour un dialogue  seraient "réunies". 

En vidéo

Guyane : la grogne sociale ne faiblit pas

Voir aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter