Crise grecque : l'abandon d'une partie de la dette, une solution viable ?

DirectLCI
A quelques heures d'un sommet européen, en présence des chefs d'Etat de la zone euro, le sort de la Grèce reste flou. Rost, président de Banlieues actives, a témoigné de "la souffrance" du peuple grec. Il a expliqué que l'abandon d'une partie de la dette pourrait aider le pays à se remettre sur pied.

Plus d'articles

Lire et commenter