Crise porcine : les industriels maintiennent leur boycott

Crise porcine : les industriels maintiennent leur boycott
ÉCONOMIE

Le bras de fer entre les industriels éleveurs ne s'est pas relâché. Le sujet de discorde : le prix du porc au kilo jugé trop cher par les deux plus gros acheteurs de la filière porcine. La Cooperl, premier industriel du porc en France, a annoncé qu'elle serait absente du marché breton de Plérin. Ce dernier définit le cours du porc et sert de référence nationale.
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent