Croissance en légère hausse : "On a limité les dégâts"

ÉCONOMIE
Si les chiffres de 0,3% pour le troisième trimestre annoncé ce vendredi par l’Insee restent "une bonne nouvelle qu’il faut accueillir de façon positive", "il n’y a pas de quoi se réjouir". Les explications d’Emmanuel Kessler, du service économie de LCI. Selon lui, "on ne peut pas parler de redémarrage de l’économie".
Lire et commenter