Croissance : "On s'est certainement réjoui un peu trop tôt", dit un économiste

DirectLCI
Pour Christopher Dembik, économiste à la Saxo Bank, le rebond de la croissance est à nuancer. Il est surtout dû à certains effets : la reconstitution des stocks, l'alignement des astres, la baisse du pétrole ou encore celle de l'euro. Mais les perspectives à venir ne sont pas si réjouissantes que cela.

Plus d'articles