Croissance : "Une partie des chefs d'entreprises ne jouent pas le jeu"

DirectLCI
Invitée de Gérard Leclerc sur LCI-Radio Classique ce mardi, la député PS des Hautes-Alpes Karine Berger s'est exprimée sur la reprise lente de la France en terme de croissance. Selon elle, cela est en partie dû aux décisions de certains chefs d'entreprises, qui "ne jouent pas le jeu" en ne créant pas d'emplois malgré la baisse significative des cotisations patronales, estimée à 41 milliards d'euros.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter