De -4% à -2,5%, les premiers effets de la démission de Varoufakis sur les marchés

DirectLCI
Ce lundi matin, les bourses asiatiques ont ouvert dans le rouge après le "non" de la Grèce au référendum. Isabelle Gounin, chef du service économique de LCI, a toutefois annoncé que cette baisse devrait être nuancée à Paris. Notamment en raison de la démission du ministre des Finances grec Yanis Varoufakis.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter