Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités du déconfinement du 19 mai

Ce mardi, notre équipe vous fait découvrir les incohérences et absurdités dans ce qu'il sera permis de faire ou non après le déconfinement.

DÉCONFINEMENT - Le protocole de réouverture des lieux recevant du public ce mercredi 19 mai frôle parfois l'absurde. LCI a listé quelques-unes de ces incongruités.

Plus que huit jours avant la réouverture partielle des terrasses de café et restaurants, des musées ou encore des cinémas. Mais alors que le gouvernement a dévoilé le calendrier du déconfinement et ses différentes étapes jusqu'au 30 juin, plusieurs absurdités font sourire - dans le meilleur des cas - ou indignent les professionnels concernés. 

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

Les télésièges rouverts... après la fin de la saison

À commencer par la réouverture des remontées mécaniques dans les stations de ski à compter du 19 mai (à 50% de leur jauge, puis 65% le 9 juin et 100% le 30 juin), alors que la saison de sport d'hiver sera achevée depuis longtemps. "L'hiver est fini, c'est une catastrophe", regrette Alexandre Maulin, président de Domaine skiable de France, auprès de France 3. "C'est une nouvelle qu'on espérait, mais ça n'enlève pas l'amertume que l'on vient de subir pendant ces six derniers mois", ajoute-t-il, en référence au refus du gouvernement d'ouvrir les remontées mécaniques cet hiver, en dépit des protocoles sanitaires préparés par les professionnels du secteur, qui désormais misent tout sur la saison d'été.

Des parcs d'attraction sans attraction

Autre incohérence : l'ouverture des parcs d'attractions à partir du 19 mai, mais sans que les visiteurs puissent avoir accès aux attractions avant le 9 juin. Les "parcs à thème pourront rouvrir dès le 19 mai", a indiqué le secrétaire d’État en charge du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne sur RMC jeudi 6 mai, précisant que cette décision concernait "les activités de plein air, les zoos, avec quelques espaces du type aquarium, etc." Mais "les attractions en elles-mêmes, au sens juridique du terme, ce sera le 9 juin", de même que les fêtes foraines, a-t-il ajouté. 

Ainsi, des parcs sans attractions comme les parcs animaliers rouvriront avec des jauges réduites, tandis que des parcs composés essentiellement d'attractions pourraient choisir d'attendre le 9 juin, puisqu'ils ne pourront pas rouvrir leurs manèges et autres lieux de spectacle avant cette date. 

Des mariages assis et avec couvre-feu

Les professionnels du mariage pointent également du doigt l'absurdité de leur situation, notamment à cause des couvre-feu à 21h puis à 23h qui les empêcheront de pouvoir redémarrer réellement leur activité avant juillet. "On annonce que les fêtes de mariage vont reprendre, tout en interdisant les cocktails debout et en faisant terminer les repas à 21h, soit l'heure à laquelle ils commencent d'habitude !", s'est indigné auprès de l'AFP Mélissa Humbert-Ferrand, la présidente du syndicat UPSE (Union des professionnels solidaires de l'événementiel).

Lire aussi

Les clubs libertins ouverts mais pas les discothèques

Enfin lundi, alors que l'Assemblée nationale étudiait le projet de sortie de crise de l'état d'urgence sanitaire, le député LR Philippe Gosselin a mis en avant une autre situation incongrue : la possibilité pour les clubs libertins de rouvrir leurs portes grâce au passe sanitaire, a contrario des discothèques. "Vous refusez de [...] permettre, au cas où le 1er juillet ça serait possible" la réouverture des discothèques, déclare-t-il. "Mais savez-vous par ailleurs, que les clubs libertins vont pouvoir rouvrir ? Et il est bien connu que dans ces clubs, on pratique tous les gestes barrières. C'est même d'ailleurs pour ça qu'on y va", a-t-il ironisé. "Voilà, en absurdie, où nous en sommes", a conclu le député de la Manche.

Lire aussi

L'économie vous intéresse ? Alors, découvrez le podcast de l'émission "Lenglet Déchiffre"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER

Sur SPOTIFY

Lenglet déchiffre donne la parole aux grands patrons, économistes ou intellectuels. Ils livrent leur vision de l’actu éco et répondent aux questions économiques du moment.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Angleterre : dépassé par le variant Delta, Boris Johnson décale d'un mois le déconfinement

Bac : diplômé à 13 ans en 2015, que devient Pierre-Antoine ?

EN DIRECT - Covid-19 : 63 décès en 24 heures, la pression sur l'hôpital poursuit sa décrue

VIDÉO - Mila dans Sept à Huit : "Peut-être que je serai morte dans cinq ans"

Que se passe-t-il à la centrale nucléaire de Taishan, en Chine ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.