Décret plage : trop de concessions pour les plagistes

DirectLCI
Le décret plage établi depuis 2006 en France, agace de plus en plus les plagistes. Ces derniers se voient attribuer, moyennant une redevance à la commune, l’autorisation d’aménager, d’exploiter et d’entretenir un périmètre défini sur la plage. Mais le périmètre devient de plus en plus petit, ce qui représente une perte économique conséquente pour eux.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter