Des radars embarqués privatisés : la mission de dissuasion des forces de l'ordre menacée pour la police

Des radars embarqués privatisés : la mission de dissuasion des forces de l'ordre menacée pour la police

Dans les deux ans venir, les radars embarqués devraient se multiplier avec une particularité : leur conducteur n'auront ni képi, ni uniforme. Le gouvernement entend confier la mission de ces contrôles routiers à des entreprises privées, ce que n’approuvent pas les syndicats de police.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter