Dette de la Grèce : "Les marchés ont horreur des incertitudes"

DirectLCI
Les turbulences ont été fortes, ce lundi matin, après l'annonce de la fermeture des banques grecques. Le Nikkei a perdu près de 3% à la clôture, les Bourses européennes ont ouvert dans le rouge... Selon la spécialiste éco de LCI, Isabelle Gounin, "les marchés ont horreur des incertitudes".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter