Deux cadres de Goodyear séquestrés : le bras de fer continu

ÉCONOMIE

Deux cadres de l'usine Goodyear d’Amiens étaient toujours retenus mardi midi sur le site par des salariés qui réclament de meilleures conditions de licenciements. La direction refuse de négocier tant que les dirigeants sont retenus en otage.
Lire et commenter