D’institutrice à tenancière de bar, il n’y a qu’un pas

ECONOMIE
DirectLCI
Il y a près de trois ans, Nathalie Allard, institutrice de métier, a radicalement changé de vie. Elle a tout plaqué pour devenir gérante d'un café-bar. Une aubaine pour le village de 880 habitants qui a vu son dernier lieu de vie renaître de ses cendres.

Sur le même sujet

Lire et commenter