REVIVEZ - France 2030 : le plan d'Emmanuel Macron pour "redevenir une grande nation d'innovation"

Macron et les semi conducteurs

ÉCONOMIE - Le chef de l'Etat a présenté mardi un plan de 30 milliards d'euros pour relancer la filière nucléaire et garantir notamment l'indépendance énergétique, mais aussi favoriser l'innovation dans des secteurs d'avenir.

Live

L'ÉNERGIE DANS DIX ANS


Emmanuel Macron a annoncé un plan d'investissement de 30 milliards d'euros sur cinq ans visant à développer la compétitivité industrielle et les technologies d'avenir en France. Selon le chef d'État, le renforcement du nucléaire doit être le centre de cette nouvelle stratégie.

France 2030 : le nucléaire, pierre angulaire des prochaines années pour Emmanuel Macron

"UNE GRANDE NATION AU RDV DE SON HISTOIRE"


Après avoir détaillé où iront ces fameux 30 milliards d'euros, Emmanuel Macron conclut sur ces mots : "Je suis en train de vous parler d'un rêve qui est possible si on s'en donne les moyens. La France est une grande nation qui a toujours été au rendez-vous de son histoire. Tout le monde a une part à y jouer : les étudiants, les chercheurs, les investisseurs, les fonctionnaires, les responsables politiques. La France doit redevenir une grande nation qui prend part à son destin."

LES DETAILS DEBUT 2022


"C'est début 2022 que sera présenté le suivi de ce plan", précise le président. "J'aimerais que l'équipe qui le pilote fasse appel à tous les talents." Comment mettre en œuvre ce plan massif d'investissements ? Emmanuel Macron donne quelques pistes pour "la France de 2030", insistant d'abor sur "la simplification du pilotage de France 2030 et la rapidité". "Troisième élément clé : faire confiance à l'émergence, dans les choix dans les investissements, en termes d'achats et de commandes publiques. (...) Dernier élément, c'est la prise de risques. Il y aura beaucoup d'échecs dans les objectifs que j'ai amenés et il faut qu'il y ait beaucoup d'échecs."

ET LES AUTRES ? 


Alors que le chef de l'Etat souhaite investir un milliard d'euros d'ici à 2030 dans le nucléaire, notamment pour développer des petits réacteurs, quelles sont les positions des candidats à l'élection présidentielle sur cette énergie ?

Macron veut renforcer le nucléaire : quelles sont les positions des candidats à la présidentielle ?

PRODUCTION ÉLECTRONIQUE


"L'Europe ne produit plus que 10% des composants électroniques mondiaux", déplore le chef de l'État, expliquant qu'il faut avoir "une stratégie européenne et française" pour "doubler notre capacité électronique d'ici 2030" et "sécuriser" son approvisionnement en puces. Au total, 6 milliards d'euros doivent être investis en vue de cet objectif.

CONQUÊTE DE L'ESPACE


"On ne peut pas comprendre la France de 2030 sans comprendre ces espaces, sans prendre part à la nouvelle aventure spatiale ou investir le champ des fonds marins", indique maintenant Emmanuel Macron, voulant investir dans la recherche et l'exploration. "Il faut prendre toute notre part à la conquête spatiale."

LA CULTURE SUR INTERNET


Huitième objectif ; "placer la France en tête de la production des contenus culturels". "Il faut déployer une stratégie massive pour nos contenus", prêche le chef de l'État en évoquant la concurrence étrangère de Netflix, de Disney + ou encore d'Amazon. Ici, aucun budget n'est annoncé.

"ACCÉLÉRER DANS LA SANTÉ"


Dans la recherche sur la santé, la France est à la traine, déplore le président, demandant à "accélérer dans le secteur de la santé" et appelant à une "révolution médicale". "Mieux vivre, c'est aussi mieux se soigner (...) Nous avons les capacités humaines, de recherche et de pratique. Nous devons avoir l'objectif d'avoir au moins 20 biomédicaments contre les cancers, les maladies chroniques" créés en France d'ici à 2030. 7 milliards doivent être alloués à ce secteur, comme annoncé en juin dernier dans le "plan Santé Innovation".

UNE ALIMENTATION SAINE ET DURABLE


Sixième objectif, "accélérer la révolution agro-alimentaire que nous sommes en train de mener" pour avoir à terme une "alimentation saine, durable". Et pour "réussir cette nouvelle révolution de l'alimentation saine", Emmanuel Macron dit vouloir "une révolution numérique, robotique, génétique". Il annonce un investissement de 2 milliards d'euros "pour accompagner ces ruptures".

UN 1ER AVION BAS CARBONE


Cinquième objectif déroulé par Emmanuel Macron, à la même échéance : la production en France du premier avion bas-carbone, avec un budget de 4 milliards d'euros "sur ces acteurs des transports du futur", soit l'automobile et l'aéronautique. 

2 MILLIONS DE VOITURES HYBDRIDES


Le quatrième objectif concerne le parc automobile. Le président vise 2 millions de véhicules hybrides et électriques d'ici à 2030, afin "d'avoir une transition énergétique avec le secteur industriel" : "Nous ne voulons pas, en tant que grande nation automobile, devenir la nation la plus verte avec des véhicules produits hors de chez nous".

LA NEUTRALITE CARBONE EN 2050


Troisième objectif affiché par le gouvernement : "décarboner notre industrie. Nous devons devenir neutre en carbone d'ici 2050". "Dans notre stratégie pour 2030, nous nous sommes engagés à baisser de 35% nos émissions dans ce secteur par rapport à 2015. Nous sommes en 2021 et nous en sommes à 4%. Nous devons donc investir", insiste le président.


Cette stratégie est poursuivie au niveau européen, avec un projet de taxe carbone aux frontières, mais aussi à l'échelle nationale. Pour ce faire, 8 milliards d'euros sur les 30 milliards annoncés doivent servir à décarboner le secteur industriel, mais aussi à financer le nouveau mix énergétique et innover dans la production électrique.

LE LEAD DANS L'HYDROGÈNE VERT 


Emmanuel Macron poursuit sur un "deuxième objectif : devenir le leader en hydrogène vert en 2030". L'idée est d'investir dans ce secteur, en complément du nucléaire et des énergies renouvelables, comme les éoliennes. À ce titre, 500 millions d'euros doivent être investis dans "les technologies de rupture dans les énergies renouvelables", c'est-à-dire "les éoliennes terrestres et en mer et photovoltaïques". 

L'ÉNERGIE NUCLEAIRE EN 2030


"Le premier sujet, c'est la production de l'énergie", indique le chef de l'État, "cela passe par les Small Modular Reactor. Nous devons faire émerger en France d’ici 2030 des réacteurs nucléaires de petite taille, innovants et avec une meilleure gestion des déchets". Pour ce faire, 1 milliard d'euros doit être alloué au développement de ces "technologies de rupture" et à la réduction des déchets.

30 MILLIARDS POUR 2030


"La stratégie pour 2030 doit nous conduire à investir 30 milliards d'euros pour répondre à ce déficit de croissance", insiste Emmanuel Macron, avançant le triptyque "mieux comprendre, mieux vivre, mieux produire".  Pour ce faire, dix objectifs vont être détaillés.

MACRON DEVOILE SON PLAN


La volonté affichée dans ce plan d'investissement est de rejoindre la France des start-ups et la France de l'industrie, selon le chef de l'État, qui appelle à réindustrialiser le pays pour "redevenir une grande nation d'innovation". "Il faut tordre le coup à cette opposition. Notre pays va se réindustrialiser grâce aux start-ups et à l'innovation."

MACRON DEVOILE SON PLAN


"Nous avons eu un plan d'urgence pendant la crise et à la fois un plan de relance, qui a permis d'accélérer la sortie de crise : la transition écologique, la transition numérique, la cohésion sociale et territoriale." Selon Emmanuel Macron, le plan dévoilé aujourd'hui "permet de relocaliser" et de "rebâtir une souveraineté de production". 

MACRON DEVOILE SON PLAN


Après une (longue) introduction, Emmanuel Macron en vient au fait. "J'ai souhaité en cette sortie de crise que nous nous projetions à l'horizon d'une décennie." "On a des vraies faiblesses", reconnait le président : "Nous avons sous-investi en éducation, en recherche. Nous avons une quantité de travail alloué qui n'est pas au bon niveau. (...) Il nous faut un pays qui produise davantage, qui retrouve le fil du couple innover-produire".

MACRON DEVOILE SON PLAN


Depuis le palais de l'Élysée, le chef de l'État s'adresse aux chefs d'entreprises, entrepreneurs et étudiants présents dans l'assemblée. Plusieurs défis se présentent à nous, déroule-t-il en préambule : le défi climatique d'abord, le défi démographique et migratoire ensuite, le défi des inégalités enfin.

"FRANCE 2030"


Quelques éléments sur ce fameux plan d'investissement de plusieurs dizaines de milliards d'euros avant les annonces d'Emmanuel Macron.

"France 2030" : que contient le plan d'investissement présenté mardi par Emmanuel Macron ?

UN PLAN "FRANCE 2030"


Face à des membres du gouvernement et à des chefs d'entreprises, le chef de l'État s'apprête à dévoiler dans quelques instants son plan d'investissement dans plusieurs secteurs considérés comme prioritaires pour "France 2030" : les semi-conducteurs victimes d'importantes pénuries au niveau mondial, les batteries électriques, l'intelligence artificielle, l'avion bas carbone ou encore l'agriculture. 

Emmanuel Macron détaille ce mardi matin les secteurs prioritaires du plan "France 2030". Un plan qui doit, selon le chef de l'Etat, "faire émerger les champions de demain", face aux concurrences chinoise et américaine et aux critiques sur le "déclin" de la France.

Son discours sur ce plan de plusieurs dizaines de milliards d'euros, avec également des annonces attendues sur les petits réacteurs nucléaires SMR, ne manquera pas d'être scruté avec attention par le monde économique mais aussi la classe politique à six mois du premier tour de la présidentielle le 10 avril 2022.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Lire aussi

Prévue à 10H00 à l'Elysée devant une dizaine de membres du gouvernement dont Jean Castex, des chefs d'entreprise et des jeunes, l'intervention du chef de l'État lui donne également l'occasion de tenter de remettre l'économie au cœur de la campagne face à certains candidats qui l'accusent d'accélérer "le déclassement" de la France. 

Il lui permettra aussi de détailler sa stratégie de sortie de la crise du Covid-19 qui franchit, avec ce plan, une troisième étape après celle des mesures d'urgence mises en place depuis mars 2020 et celle du plan de relance de 100 milliards.

Suivez ces annonces à partir de 9h50 avec nous dans le live ci-dessus. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Femme de ménage, j’ai plusieurs employeurs, lequel me versera l'aide de 100 euros ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.