Écharpes, bonnets, manteaux... la douceur ne fait pas les affaires des commerçants

Écharpes, bonnets, manteaux... la douceur ne fait pas les affaires des commerçants

À Lyon, écharpes, bonnets et manteaux n'ont pas la côte. En cause : la douceur qui rend les vêtements chauds superflus. Cela n'arrange pas les commerçants, dont l'activité est en baisse depuis les attentats du 13 novembre. Pour vendre les stocks d'hiver, les enseignes multiplient les promotions. Et comptent sur un retour du froid dans les prochains jours.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : vers de nouvelles mesures ? Emmanuel Macron préside un Conseil de défense à l'Élysée

Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.