Ecomouv va récupérer 800 millions d’euros

ÉCONOMIE

L'épilogue est tombé dans l'affaire de l'écotaxe avec la société Ecomouv. L'Etat va devoir signer un chèque de près de 800 millions d'euros, pour avoir résilié le contrat sur l'exploitation des fameux portiques sur les autoroutes. Un montant faramineux pour un projet qui faisait au départ pourtant l'unanimité.
Lire et commenter