Économie : l'emploi salarié à un niveau plus haut qu'avant la crise du Covid-19

Économie : l'emploi salarié à un niveau plus haut qu'avant la crise du Covid-19

EMPLOI - Selon les chiffres définitifs publiés ce mercredi par l'Insee, les créations nettes d'emplois salariés ont sensiblement augmenté au deuxième trimestre. Le niveau d'avant-crise est d'ores et déjà dépassé.

C'est l'un des enseignements des derniers chiffres publiés par l'Insee : il y a plus d'emplois salariés en France qu'avant la crise du Covid-19. Selon l'Institut national des statistiques et des études économiques (Insee), l'emploi salarié - public et privé confondus - se situait fin juin 2021 à +0,6% par rapport à fin 2019, avant la crise sanitaire débutée quelques semaines plus tard dans le pays, avec 145.400 emplois supplémentaires.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Dans le détail, l'emploi salarié privé a progressé de 1,4% au deuxième trimestre 2021, soit 265.100 créations nettes d'emplois, selon les chiffres définitifs. Un indicateur supérieur aux estimations formulées par l'institut au début du mois d'août. L'Insee prévoyait alors près de 240.000 créations nettes d'emplois entre fin mars et fin juin. Après un rebond de 0,8% au trimestre précédent (+149.800 emplois), l'emploi salarié privé dépasse donc son niveau d'avant-crise, fin 2019, de 0,4% (+85.800 emplois). L'emploi public suit (presque) la même trajectoire : 24.300 emplois y ont ainsi été créés au deuxième trimestre (+0,4%).

Les emplois bondissent dans l'hébergement-restauration

L'intérim, boussole du marché de l'emploi, continue également de se redresser (+2,4%) pour le cinquième trimestre consécutif. Il reste toutefois inférieur de 2,9% (-22.700) à son niveau d'avant-crise. Hors intérim, l'emploi salarié augmente dans tous les secteurs et dépasse son niveau d'avant-crise sauf dans l'industrie, où il demeure inférieur de 1,5% (-48.600) à son niveau de fin 2019.

Lire aussi

Dans le tertiaire marchand, hors intérim, il augmente fortement au deuxième trimestre (+2%, soit +234.700 emplois). Il bondit notamment dans l'hébergement-restauration (+11,7%, soit +118.300). Au total, l'emploi dans le tertiaire marchand dépasse son niveau d'avant-crise de 0,3% (+32.200).

Dans la construction, l'emploi augmente aussi au deuxième trimestre, mais de façon plus ralentie (+0,2%) et se situe à +4,5% par rapport à son niveau de fin 2019 (+64.600). Enfin, l'emploi salarié dans le tertiaire non marchand augmente de nouveau (+0,4%, soit +28.700), un rythme comparable à celui des deux trimestres précédents. Il dépasse de 1,4% son niveau de fin 2019 (soit +115.900).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Covid-19 : confinement prolongé jusqu'au 4 octobre en Nouvelle-Calédonie

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

Covid-19 : bientôt un allègement des restrictions en France ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.