EDF : un avenir en pointillés en cas de report de construction de réacteurs EPR ?

DirectLCI
EDF doit-elle construire deux coûteux réacteurs nucléaires pressurisés européens (EPR) au Royaume-Uni ? François Hollande et ses ministres réfléchissaient sur ce sujet ce mercredi. En cas de report ou d’annulation de la construction des réacteurs EPR, l’avenir d’EDF pourrait s’écrire en pointillés et voir sa crédibilité chuter, alors qu’elle est "déjà bien entamée" par le flop de l’EPR de Flamanville, dont le coût est estimé à 10,4 milliards d’euros au lieu de 3,3 initialement. Les précisions du chef du service économie de TF1, François-Xavier Piétri.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter