EDITO. Retraites complémentaires : des négociations mal engagées

EDITO. Retraites complémentaires : des négociations mal engagées

EDITO. Les négociations sur les retraites complémentaires Argic et Arcco sont mal engagées et pourtant les deux caisses complémentaires sont au bord de la catastrophe. Patronat et syndicats n'ont pas la même approche. Le Medef avance des propositions qui ne passent pas : faire cotiser plus longtemps les salariés. En face, chacun avance ses pions.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Reconfinement : Emmanuel Macron temporise, les scénarios des prochains jours

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil des 3000 malades en réanimation à nouveau franchi ce lundi

VIDÉO - Moins cher qu'un Ehpad : ces Français passent leur retraite dans un 4 étoiles en Tunisie

Écoles ouvertes, vacances : Jean-Michel Blanquer défend le statu quo

Maintien des écoles ouvertes, vacances scolaires... Les réponses de Jean-Michel Blanquer sur LCI

Lire et commenter