Éleveurs en colère : à quelques heures des annonces gouvernementales, la pression maintenue à Caen

ECONOMIE
DirectLCI
Si la fatigue commençait à se faire sentir chez les éleveurs ce mercredi matin à Mondeville au nord de Caen, au 4e jour du blocage des accès à la ville, ces derniers étaient loin d'être résignés. Et pour cause : le mouvement du Calvados a inspiré d'autres agriculteurs en France, à quelques heures des annonces gouvernementales attendues dans l'après-midi.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter