Prix de l'électricité : "Si nous ne faisons rien, la facture augmentera de 38 à 40%", prévient Bruno Le Maire

Prix de l'électricité : "Si nous ne faisons rien, la facture augmentera de 38 à 40%", prévient Bruno Le Maire

POUVOIR D'ACHAT - Invité de LCI ce lundi, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire assure qu'une "solution technique" face à la hausse des prix de l'électricité sera présentée "d'ici la fin de la semaine" pour que la facture des Français n'augmente pas.

Le pouvoir d'achat à nouveau au cœur des préoccupations. Depuis plusieurs mois, l'augmentation des prix de l'énergie menace le porte-monnaie des Français. Pour y faire face, le Premier ministre Jean Castex a annoncé différentes mesures, dont l'indemnité inflation versée à 38 millions de personnes ou la baisse de la fiscalité. Invité sur LCI ce lundi, le ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, assure que le gouvernement fera tout pour limiter la flambée des prix.

Toute l'info sur

La flambée des prix de l'énergie

"Le Premier ministre a fait une promesse aux Français : pas plus de 4% d'augmentation de leur facture d'électricité", indique Bruno Le Maire (voir vidéo en tête de cet article). "Mon rôle est de faire en sorte que cette promesse soit tenue. Nous avons déjà utilisé un premier instrument, en baissant la taxe intérieure sur la consommation finale d'électricité", une mesure qui coûte "huit milliards d'euros à l'État", précise le ministre. "Cela couvre jusqu'à 16 ou 17% de l'augmentation du prix."

Vers une annonce pour le pouvoir d'achat dans les prochains jours ?

Mais en février, la hausse des prix pourrait être encore plus brutale. "La réalité, c'est que si nous ne faisons rien, la facture d'électricité des Français augmentera de 38 à 40% au début du mois février, parce que les prix de l'énergie explosent partout", déclare le locataire de Bercy, qui entend protéger la population de cette flambée. "Les Français doivent avoir la garantie que leur pouvoir d'achat ne sera pas menacé par l'augmentation des prix de l'électricité."

Pour ce faire, "d'ici la fin de la semaine, nous aurons la solution technique pour protéger les Français et les entreprises", poursuit-il. "Nous y travaillons nuit et jour. Il y a la baisse de la fiscalité, il faut une autre solution pour garantir aux Français qu'à la fin du mois de janvier, leur facture d'électricité n'augmentera pas."

Lire aussi

Selon Bruno Le Maire, la promesse de Jean Castex est valable pour toute l'année 2022, et pas uniquement pour le premier trimestre, alors que le premier tour de la présidentielle se déroulera dans trois mois. "Il ne s'agit pas de tenir jusqu'à la présidentielle avant une hausse brutale", promet le ministre de l'Économie, en place depuis le début du quinquennat.

Le calendrier électoral "m'est complètement étranger", assure-t-il. "Quand je peux faire, je fais. Quand je ne peux pas faire, je le dis. Nous prendrons les mesures nécessaires pour que ménages français et les entreprises industrielles soient protégés. Ce sont des enjeux qui se chiffrent à plusieurs milliards d'euros."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal : ce que change le projet de loi adopté par le Parlement

INFO TF1-LCI - Affaire Jubillar : de nouvelles fouilles lancées près du domicile du couple

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Marseille : séquestrée et violée, une adolescente de 14 ans localisée grâce à ses messageries Instagram et Snapchat

EN DIRECT - Covid-19 : 298 décès en 24h, le nombre de cas en hausse

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.