Engie, ADP, FDJ : le gouvernement entame une vague de privatisations

Engie, ADP, FDJ : le gouvernement entame une vague de privatisations

ÉCONOMIE - Le gouvernement procédera à la privatisation de trois entreprises françaises emblématiques via la loi Pacte. La décision a été confirmée mardi, à la sortie du Conseil des ministres.

L'État français va vendre des parts importantes des capitaux des entreprises Aéroports de Paris (ADP), la Française des jeux (FDJ) et Engie. Le projet de loi Pacte, porté par le ministre de l'Économie Bruno Le Maire et mis à l'ordre du jour du Conseil des ministres du 18 juin, comprendra plusieurs mesures liées à ces privatisations. Les recettes qui en découleront devront financer un fonds destiné à l'"innovation de rupture". Il devrait atteindre 10 milliards d'euros.

En vidéo

ADP, Engie, FDJ... L'État relance les privatisations

Le texte lèvera les contraintes légales qui obligent actuellement l'État à détenir un taux minimal d'actions dans ces entreprises. Il s'agit de 50% pour ADP et du tiers des droits de vote chez Engie. Le projet prévoit la création d'une autorité indépendante compétente sur les jeux de grattage et de tirage dont l'entreprise aura le monopole.

Il s'agit de la plus importante vague de privatisations en France depuis dix ans.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

John McAfee, créateur de l'antivirus du même nom, s'est suicidé dans sa prison en Espagne

Portugal-France : les Bleus qualifiés, ils affronteront la Suisse en 8e de finale

Impôt sur les successions, retraite à points, tarification du carbone... Les propositions phares du rapport remis à Macron pour l'après-Covid

Covid-19 : que sait-on du nouveau variant Delta Plus découvert en Inde ?

Logement : l'enfant fiscalement détaché ne compte plus pour le calcul d’un loyer HLM

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.