Épisode de gel : "Probablement la plus grande catastrophe agronomique de ce début de XXIe siècle"

Épisode de gel : "Probablement la plus grande catastrophe agronomique de ce début de XXIe siècle"

GEL - Dix des treize régions françaises ont été touchées par cet épisode de gel la semaine dernière, détruisant de nombreuses récoltes. Le ministère de l'Agriculture tire la sonnette d'alarme.

Le désastre se chiffre en millions d'euros pour le monde agricole. Après des gelées qui ont détruit la semaine dernière nombre de cultures, Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture a regretté "probablement la plus grande catastrophe agronomique de ce début de XXIe siècle", ce lundi 12 avril sur le plateau d'"Audition Publique" (LCP-Public Sénat-Le Figaro).

"Ce sont plusieurs centaines de milliers d'hectares - je dis bien centaines de milliers d'hectares - qui ont été impactés", a ajouté le ministre, tout en soulignant qu'il était trop tôt pour chiffrer, en euros, les dégâts. "En termes d'argent, ce sera très significatif", a-t-il simplement dit. 

Julien Denormandie avait réuni plus tôt dans la journée, en visioconférence, une première "cellule de crise" sur ces gelées printanières qui ont touché 10 des 13 régions françaises, afin de coordonner la réponse gouvernementale. Le Premier ministre Jean Castex avait promis "des enveloppes exceptionnelles" lors d'un déplacement en Ardèche ce week-end, au chevet des producteurs de fruits

Création d'un "fonds exceptionnel" pour les agriculteurs

Parmi les mesures envisagées : un recours facilité au chômage partiel, des allègements de charges patronales mais aussi, "vu l'ampleur des dégâts", la création d'un "fonds exceptionnel qui vienne compenser les pertes de revenu", a détaillé le ministre de l'Agriculture. Il sera notamment accessible aux viticulteurs. Ces derniers ont la possibilité de s'assurer et ne peuvent donc pas prétendre aux indemnisations du fonds des calamités agricoles. Or moins d'un tiers d'entre eux sont assurés.

Lire aussi

"Le ministre s'est fixé pour objectif que les premiers financements arrivent mi-juin/début juillet pour les arboriculteurs et producteurs de petits fruits", a rapporté la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, à l'issue de la réunion, tandis qu'une nouvelle vague de froid est attendue dans l’Hexagone cette semaine

L'économie vous intéresse ? Alors découvrez le podcast de l'émission "Perri Scope"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY

Tous les jours, Pascal Perri reçoit les meilleurs experts, économistes, chefs d'entreprise, représentants du monde du travail pour des conversations économiques éclairées et des échanges respectueux mais sans concession.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

EN DIRECT - Israël/Palestine : plus de 150 morts depuis la reprise des violences, l'essentiel à Gaza

Covid-19 : ces pays européens qui ont déjà assoupli les règles aux frontières pour les touristes

Bigard, Lalanne et Chalençon, têtes de file d'une manifestation anti-masques à Lyon

"Choqués et horrifiés" : les locaux de médias internationaux dont AP et Al Jazeera frappés par Israël

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.