Pourquoi le carburant va continuer d’augmenter en 2017

ÉCONOMIE

COUP DE POMPE – Les prix du carburant augmentent progressivement en cette fin d’année. Une tendance qui devrait se poursuivre en 2017, sous l’effet principalement des taxes.

Les automobilistes n’auront pas manqué de le remarquer, les prix à la pompe ne cessent de grimper. Le litre de gazole a même atteint ces derniers jours son plus haut niveau depuis l’été 2015. Une tendance qui concerne également l’essence sans-plomb et qui est partie pour durer. En cause, la stratégie des grands pays producteurs de pétrole, mais aussi et surtout le poids de la fiscalité sur les carburants en France. 

Selon le dernier relevé des prix du publié par l’Union française des industries pétrolières (Ufip), la veille de Noël, le coût du gazole est ainsi passé de 1,08 euro le litre, début août, à 1,21 euro et de 1,268 à 1,38 euro pour le SP 95. Loin encore, cependant, du 1,5 euro atteint par le diesel en 2012. 

Des taxes alourdies

Cette nette remontée s’explique en partie par la décision historique prise fin novembre par les pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de réduire la production de barils pour soutenir le cours du pétrole en chute libre depuis 2014. L’effet sur les prix ne s’est pas fait attendre et le cours du pétrole (Brent) cotait ce vendredi à près de 56,6 dollars le baril. Un niveau qui se rapproche de celui de 60 dollars que le Brent devrait atteindre fin 2017, selon l’avis d’une trentaine de spécialistes publiés jeudi par Reuters. Pas de quoi, pour autant, provoquer une hausse spectaculaire des prix à la pompe.

C’est sans compter, cependant, sur l’augmentation à venir des taxes qui représentent la majeure partie du prix du carburant en France. Ainsi, portée notamment par la volonté du gouvernement d’accroître la fiscalité écologique,  la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) et son impact sur la TVA devrait entraîner l’an prochain une augmentation de 3,9 centimes d’euro par litre sur le gazole et de 1,10 centime pour le SP-95 et 98, prévoit l’Ufip. 

En vidéo

JT 13H - Prix des carburants en hausse, les automobilistes font la grimace en période de fêtes

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter