Euro 2016 : le marché noir se digitalise

DirectLCI
La vente de billets des matchs de l'Euro sur le marché noir s'opère de plus en plus sur Internet. Mais même derrière son écran, on risque gros. Les billets sont souvent des faux et les revendeurs encourent 15.000 euros d'amende, 30.000 en cas de récidive.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter