Facebook plonge de façon spectaculaire en Bourse et perd des milliards en un clin d’œil

Facebook plonge de façon spectaculaire en Bourse et perd des milliards en un clin d’œil

DÉGRINGOLADE - L'action du réseau social fondé par Mark Zuckerberg était en baisse de plus de 18% à Wall Street ce jeudi après la publication des résultats trimestriels de Facebook. Cette chute représente 114 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Une véritable dégringolade boursière. Le titre de Facebook a plongé de 18% (et valait 177,44 dollars) ce jeudi, à l’ouverture de Wall Street. Cet effondrement a fait baisser la capitalisation boursière du groupe d’environ 114 milliards de dollars (98 milliards d’euros). Une première dans l'histoire des marchés.

Cette chute abyssale intervient après la publication de résultats décevants au deuxième trimestre. Forte d'une envolée de 23,3% depuis le début de l'année, l'action Facebook avait pourtant grimpé ce mercredi à un niveau inédit, atteignant 217,50 dollars. 

Lire aussi

"La chute du cours a été entraînée par les commentaires de la direction, qui a toujours adopté une posture très prudente, sur le ralentissement de la croissance du chiffre d'affaires après un trimestre au cours duquel l'entreprise a pour la première fois (depuis son entrée en Bourse) déçu en matière de revenus publicitaires", selon les analystes de Goldman Sachs. 

Ils incitent toujours leurs clients à acheter le titre mais ont réduit leur objectif de prix à 12 mois de 225 à 205 dollars l'action. 

"Le deuxième trimestre a apporté des grandes surprises à Facebook", a remarqué de son côté Michael Graham, analyste spécialisé dans les technologies chez Canaccord Genuity, qui a aussi revu son estimation de prix de 240 à 200 dollars.

"La croissance du chiffre d'affaires est affectée de façon importante par les effets de change, les utilisateurs se tournent de plus en plus vers Stories, qui rapporte moins d'argent, et le groupe va potentiellement être affecté par toutes les problématiques autour du Règlement général pour la protection des données", entré en vigueur en mai dans l'Union européenne et qui renforce les droits des usagers, a-t-il souligné.

En vidéo

FACEBOOK DANS LA TOURMENTE

Des mois difficiles

Même si le nombre d'utilisateurs mensuels actifs de Facebook s'affichait au 30 juin en hausse de 11% sur un an à 2,23 milliards, et que son chiffre d'affaires a, sur la période, progressé de 42% à 13,2 milliards, les observateurs s'attendaient à mieux. Coup de massue pour les acteurs du marché, le groupe a également prévenu que le ralentissement de la croissance et la hausse des dépenses allaient se poursuivre nettement dans les mois qui viennent.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Protocole sanitaire de niveau 3 à l'école primaire : ce que ça change

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.