Fermer Fessenheim, une "aberration" sur fond de calcul politique pour Nicolas Sarkozy

ÉCONOMIE
DirectLCI
Nicolas Sarkozy était ce lundi à Fessenheim, en Alsace. Il s'est rendu sur le site de la centrale et a déclaré que vouloir la fermer était une "aberration profonde". Il a accusé les calculs politiques "misérables" de François Hollande pour calmer les Verts.

Sur le même sujet

Lire et commenter