Fin des quotas laitiers : "Ce qui nous importe, c'est sauver les producteurs"

ECONOMIE
DirectLCI
Laurent Pinatel, porte-parole de la confédération paysanne, pense que les territoires ruraux souffrent, mais que la production laitière est marquante dans le domaine agricole. Il estime aussi que la création d'emplois est possible, mais que pour sauver les producteurs, il faut des politiques associatives.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter