Financement de la dépendance : vers un deuxième jour férié travaillé ?

DirectLCI
L'ECO - Emmanuel Macron considère qu'une deuxième journée travaillée non-payée pour financer la dépendance serait une piste intéressante.

Plus d'un million de personnes âgées sont actuellement considérées comme dépendantes, générant une dépense totale de 30 milliards d'euros par an. Quatorze ans après l'instauration du lundi de Pentecôte en jour férié travaillé, Emmanuel Macron juge intéressante la piste d'une deuxième journée de solidarité active. Cette initiative permettrait notamment à l'Etat de débloquer des fonds. Combien peut-elle rapporter ? Doit-on également s'attendre à de nouvelles mesures ?

Ce lundi 16 avril 2018, Claire Fournier, dans sa chronique "L'éco", nous parle de l'évocation d'une deuxième journée de solidarité active par Emmanuel Macron. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 16/04/2018 présentée par Adrien Borne sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter