Fiscalité sur le diesel : les conséquences pour les consommateurs

ÉCONOMIE
Le gouvernement veut rapprocher la fiscalité de l'essence et du diesel et réduire l'avantage fiscal historique dont bénéficie ce dernier. Les voitures qui roulent au diesel représentent 62% du parc automobile français. Pour les consommateur, la hausse ne devrait être en moyenne que de 10 euros supplémentaires par an.
Lire et commenter