Fusion Nokia-Alcatel Lucent : aucune suppression d'emplois en France n'est prévue

DirectLCI
La fusion est officialisée depuis mardi entre Nokia et Alcatel Lucent. Dans la nouvelle entité, la société finlandaise sera majoritaire. Le capital sera réparti à 66,5% pour Nokia et 35,5% pour Alcatel. Le futur groupe vise 900 millions d'euros d'économies d'ici 2019 sans aucune suppression d'emplois dans le groupe français.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter