Google veut former au numérique 100.000 Français par an

Google veut former au numérique 100.000 Français par an

DirectLCI
ANNONCE - A l'issue du sommet sur l'attractivité économique "Choose France", Sundar Pichai, le PDG de Google, a annoncé vouloir "faire de la France un champion du numérique". Pour ce faire, il prévoit la création de quatre "ateliers numériques" et d'un centre de recherche fondamentale dédié à l’Intelligence Artificielle.

L'Elysée nous avait promis plusieurs annonces de "projets d’investissement et de développement significatifs en France" suite au sommet "Choose France" - "Choisissez la France" en français – un événement qui a rassemblé ce 22 janvier près de 140 dirigeants de multinationales souhaitant investir dans l'Hexagone. C'est chose faite. Après une première annonce forte dans le secteur automobile - 800 emplois créés par Toyota d'ici 2020, c'est au tour du numérique de bénéficier d'un coup de pouce. Google veut parier sur la France et ses talents et accélérer la transformation numérique du pays.

Un centre de recherche dédié à l’Intelligence Artificielle

"En travaillant en partenariat avec les écosystèmes existants, cette transformation a de grandes chances d’être un succès" assure l'entreprise, dans un communiqué. Ses équipes accompagnent déjà le développement de start-ups, de PME et de grands groupes en les formant et en les conseillant sur leurs besoins numériques mais elle compte, à partir d'aujourd'hui, mettre les bouchées doubles. Sa première ambition : créer un centre de recherche fondamentale dédié à l'Intelligence Artificelle. "Ce centre sera composé d’une équipe de chercheurs qui travaillera, en partenariat avec la communauté scientifique française, sur des sujets tels que la santé, les sciences, l’art ou encore l’environnement", avance-t-elle. Et pour permettre au monde scientifique dans sa globalité de bénéficier de ces avancées, les recherches seront disponibles en open-source.

Quatre centres de formation

"Nous pensons aussi qu'il y a un réel enjeu pour tous les Français à se saisir des opportunités offertes par le numérique, où qu’ils vivent, quoi qu’ils fassent" a annoncé  le PDG de Google, Sundar Pichai. "Nous ouvrons ainsi des espaces physiques dans quatre régions françaises pour faciliter l'acquisition de compétences numériques par les citoyens français", a-t-il annoncé sur le blog de Google France. En clair, ces centres s'appuieront sur un réseau de partenaires déjà actifs pour proposer des formations gratuites et ouvertes à tous, allant de l'usage sécurisé d'Internet à l'apprentissage du code informatique en passant par le développement de l'activité commerciale des PME. Le premier atelier ouvrira ses portes prochainement à Rennes - les trois autres implantations ne sont pas encore connues. L'objectif affiché est ambitieux : former 100.000 personnes par an.

Facebook veut former 50.000 chômeurs d'ici fin 2019

Et Google n'est pas le seul acteur du numérique à investir dans la formation. Facebook compte lui aussi mettre en place un plan de formation. En partenariat avec Pôle Emploi, le réseau social souhaite former 50.000 personnes éloignées de l'emploi d'ici la fin de l'année 2019 ainsi que 15.000 femmes entrepreneures. L’équipe de Facebook AI Research (FAIR), son laboratoire de recherche en intelligence artificielle verra également ses effectifs doubler et 10 millions d'euros seront investis pour aider au développement des instituts de recherche français.

Google estime, études à l'appui, "que la France, en saisissant pleinement les opportunités offertes par le numérique, peut gagner près de 10 % de PIB d’ici 2025, en créant 200 à 250 milliards d’euros de valeur ajoutée par an."  

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter