Grève : avez-vous le droit de ne pas aller travailler ?

OPEN-SPACE
DirectLCI
ENTREPRISE - La grève de ce mardi 3 avril perturbe les transports. Est-ce une raison valable pour ne pas vous rendre au travail ?

Avec la grève très suivie de la SNCF ce 3 avril, peut-être vous êtes-vous demandé si vous étiez bien obligés d'aller travailler. D'autant que ce n'est que le début de la grève perlée, d'autres journées noire côté transports sont à prévoir.

La réponse est oui, vous avez bien l'obligation de travailler car il ne s'agit pas d'un cas de force majeur, la grève ayant été annoncée depuis plusieurs semaines. Le caractère prévisible de l'événement fait que vous aviez le temps de prendre vos dispositions.

Si vous avez du retard ou un empêchement momentané, prévenez tout de suite votre employeur. Demandez un justificatif à la SNCF, c'est toujours mieux d'avoir une preuve écrite. Si vous ne vous présentez pas au travail, vous pouvez avoir une retenue sur salaire ou être sanctionné pour faute professionnelle. 


Alors comment faire si la grève vous empêche vraiment d'aller travailler ? Demandez à votre patron l'autorisation de recourir au télétravail. On vous en dit plus ici.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter